Quels sont les différents types de restauration ?


Quels sont les différents types de restauration ?

Le service de restauration a existé bien avant l’utilisation du terme « restaurant » en des établissements où l’on servait à manger et à boire aux gens, leur offrant parfois le repos. En plus des raisons nutritionnelles, nous fréquentons les restaurants pour le plaisir, et également pour des raisons professionnelles. Effectivement, un établissement comme un café, un restaurant ou un hôtel sert désormais comme un lieu de rencontre pour ceux qui veulent discuter tranquillement de leurs affaires.

A paris, la restauration est un secteur d’activité en perpétuelle évolution. Différents établissements de l’hôtellerie tâchent d’offrir les meilleurs services pour satisfaire la clientèle. En effet, le restaurateur d’aujourd’hui doit toujours se soucier des besoins du consommateur, en gérant au mieux son personnel pour la qualité du service tout en variant la carte avec des plats originaux et des boissons exquises.

Il existe essentiellement deux types de restauration : la restauration collective et la restauration commerciale. Dans cet article, on parlera du développement de ce secteur en France pour ensuite énumérer la différence entre ces deux branches avec le travail et service attribués à chacune d’elles.

L’essor de la restauration en France

Effectivement, le secteur englobant la restauration et l’hôtellerie retrouve des couleurs en France. le fait de consommer dans ces établissements commerciaux de  repas est aujourd’hui très en vogue.Sur l’ensemble des circuits de la consommation hors domicile, 90 milliards d’Euro ont été dépensés l’an passé. D’ailleurs, cela s’avère une raison évidente de l’apparition de plusieurs établissements tels que les hôtels, les cafés et les restaurants. Depuis plus de vingt ans maintenant, le développement de la restauration et de l’hôtellerie d’affaires a changé le code d’un secteur traditionnel. Des services typiquement tertiaires ont actuellement certaines caractéristiques d’activités industrielles. Cette modernisation a requis des investissements importants qui ont beaucoup porté sur le confort des établissements et  sur les techniques de production.

Toutefois ce secteur requiert un parcours muni d’une bonne qualité de formation afin de mobiliser un personnel apte à assigner un travail digne d’un établissement renommé. En effet, la France fait partie des élites de la restauration du monde avec ses plats gastronomiques. 

Hormis le statut de voyageur et sur le plan urbain, le concept de consommer son repas devant des inconnus, seul ou en famille, hors de son logis et en dehors des moments de fêtes, est pratiquement impensable avant les temps modernes. La fréquentation des restaurants est devenue assez facile grâce, notamment, au développement des moyens de transport en commun, et aussi parce que nous prenons de plus en plus de repas hors de chez nous.

Les deux  types de restauration et le service offert par chacun

Avec le développement viennent de nombreux codes et concepts de la restauration, afin de satisfaire la clientèle. Mais ici, on en citera deux qui, d’ailleurs, englobent plusieurs services existant à Paris. Cette ville capitale de France qui présente une progression incessante dans le monde de la gastronomie en hôtel ou en restaurant, comme en café.

C’est quoi une restauration collective?

La restauration collective regroupe les établissements ouverts à un groupe de public précis. Différents types de restaurants sont regroupés dans ce secteur d’activité, notamment les restaurants d’entreprise mis à la disposition des personnels. La prestation est à la charge d’une équipe interne ou d’une société spécialisée. La cantine scolaire dont le type de service est généralement la distribution linéaire ou aux plats sur table en fait aussi partie. En outre, la restauration de collectivité englobe celle de collectivité locale, la restauration hospitalière, la restauration pénitentiaire ainsi que celle de l’armée. 

Les restaurants de collectivités servent en général 3 milliards de repas en une année. Cela représente des affaires offrant un travail à environ 300 000 personnes en France, avec plus de 80 000 restaurants. Cette expansion vient de l’accroissement des plats servis en maisons de retraites. Les établissements “santé et social” représentent les 47% de la restauration collective avec les hôpitaux et les crèches. Les établissements scolaires compte à eux englobent les 35% et les entreprises avec les administrations forment les 28%.  Toutefois, la restauration collective offre différents services et plats adaptés à chaque enseigne sans présenter une carte spéciale.

Le code de la restauration commerciale

Que ce soit à Paris ou dans un autre secteur, la restauration commerciale représente une notion hétérogène. Derrière elle, on trouve plusieurs concepts qui varient d’un établissement de restauration rapide (fast food) à celui des restaurants gastronomiques, en passant par celui de la restauration traditionnelle. La restauration commerciale comprend aussi les restaurants routiers, la restauration livrée. Les contrastes sont souvent représentés par les types de plats à consommer dans chaque établissement .

Parmi les différents codes de la restauration, que présente la France, se trouve la restauration traditionnelle. Par définition, il s’agit d’un établissement privé, principalement des petites entreprises individuelles, servant des plats traditionnels. Cette forme de restauration, que l’on en trouve beaucoup à Paris, regroupe plusieurs types de restaurant comme les restaurants classiques s’adressant à une clientèle extrêmement variée. La restauration traditionnelle comprend également les restaurants d’hôtels constituant un service complémentaire pour les clients. Les pensions de famille, de petits établissements souvent réservés à des clients d’habitués, en font aussi partie. Par ailleurs, il en est de même pour les restaurants de tourisme classés par un système d’étoiles et dont le service est réalisé par de véritables professionnels. 

Vers la restauration standardisée

De nos jours, on commence à voir une certaine forme d’alimentation différente de ce que nos parents et nos grands-parents ont connu. Les gens prennent de moins en moins de temps pour consommer étant occupés par les affaires journalières. Ils grignotent davantage et mangent beaucoup de sandwichs et de plats cuisinés et dégustent différentes boissons. Malheureusement, certains ne soucient presque plus de leur santé. Toutefois, les industriels de l’agroalimentaire cherchent à standardiser nos habitudes alimentaires afin de créer un vaste marché mondial de la consommation. Le style américain est souvent pris comme modèle, ainsi, les produits peuvent alors être diffusés sur la plupart des marchés, entraînant pour les multinationales une réduction de leurs coûts fixes et donc des économies d’échelle. Tous ces éléments ont permis aux restaurants type restauration rapide ou « fast food » de se développer d’une manière phénoménale, avec les plats cuisinés et les boissons que l’on trouve partout dans les magasins spécialisés ou de grandes distributions. Et c’est pour ces raisons qu’on commence à trouver des plats et boissons quasiment similaires chez une grande partie des professionnels de la restauration. Nonobstant, chacun doit prendre en compte de ses nourritures à consommer car la santé reste précieuse malgré toutes les affaires et les occupations obligatoires du quotidien.

Bref, le travail d’un restaurateur ne repose pas uniquement sur le fait de produire différents types de plats et de boissons à consommer. Peu importe la nature de l’établissement e t le service qu’il offre: que ce soit un café, un hôtel, ou un restaurant, le personnel doit miser sur la satisfaction de tout besoin de la clientèle. Cette compétence vient avec la formation à suivre, la meilleure gérance des affaires ayant raccord avec l’établissement en question et la bonne étude de la carte à proposer aux clients. Toutefois, il faut faire attention aux moindres détails pour garantir à la fois l’aise, le contentement et surtout la santé de ces derniers. 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *